Ajoutons de la couleur.

Aujourd’hui je vous parle de cheveux, pas n’importe quel, les cheveux colorés.

J’ai de la couleur dans les cheveux depuis environ mes 18 ans. C’est commencé assez simple comme ma mère n’aimait pas que je me colore les cheveux. Il y a eu une mode de cheveux ou les filles avait blond platine sur le dessus et noir en dessous, par chance je n’ai jamais vraiment aimé le blond platine qui vire jaune. Donc j’avais décidée de seulement mettre mon dessous de cheveux noir avec reflet bleu et garder ma couleur naturel, châtain, sur le dessus. Puis avec les mois j’avais changée un peu mes cheveux en rajoutant une mèche du même noir bleuté dans la franche. Ensuite comme je ne suis pas experte en coloration et ne voulant pas abîmer mes cheveux plus qu’il ne le faut, j’avais été chez la coiffeuse me les teindre en rouge-fushia au moment où ce n’était pas encore populaire les cheveux de couleurs. Ça a duré un temps, comme je n’avais pas toujours les moyens d’aller chez la coiffeuse pour refaire ma couleur.

Lorsque j’ai déménagé j’ai enfin trouvée ma coiffeuse que j’ai depuis un bon bout de temps – celle que je vous ai déjà parlé. – J’ai eu l’idée de mettre des mèches blondes pour faire disparaître la couleur qui restait dans mes cheveux. Mauvaise idée. Mes cheveux sont devenus comme de la paille, j’ai alors décidé de revenir en rouge. Ils sont devenu orange et je n’aimais pas vraiment ça puisque ma mère a toujours teint ses cheveux roux alors je ressemblais encore plus à elle. Donc avec ma coiffeuse nous avons choisis de rajouté du fushia. J’ai adoré cette couleur d’ailleurs je l’aurai encore si ce n’était pas des préjugés. J’ai voulu changer d’emploi alors j’avais décidé de me teindre les cheveux plus naturel alors qu’on me l’avait demandé en entrevue. Cette fois ce fût brun-mauve avec une mèche de couleur sur le côté d’un dégrader de rouge à rose. Je n’ai pas vraiment aimé l’effet que le mauve décoloré à fait sur mes cheveux donc je me suis rabattu sur un brun chaud et pour faire changement à tout se rouge et rose j’ai décidé de faire un dégrader de turquoise et mauve. J’ai choisi le brun pour ne plus avoir une démarcation apparente.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’ai donc quelques trucs pour vous si jamais vous voulez garder votre couleur dans vos cheveux. Comme je l’ai dit je ne suis pas une experte en coloration mais j’aime bien garder ma couleur le plus longtemps possible aussi vibrante que lorsque je suis sorti du salon de coiffure.

• Je vous recommande de ne pas vous lavé vos cheveux trop souvent. Par exemple dans mon cas – pas de panique – je les lave 1 fois semaine ou 2 fois. Mes cheveux ne sont pas de type gras donc je peux me le permettre. Naturellement lorsque sa fais 6 jours qui ne sont pas lavé je les attaches.

• Acheter un Shampoing sec – le pourquoi je peux passer 1 semaine sans les lavés – il y a plusieurs marques qui sont bonne, j’ai entendu de bon commentaire sur le shampoing sec de Dove, moi de mon côté j’utilise le Batiste original qui fonctionne très bien.

• Acheter des Shampoings et Revitalisants pour cheveux colorés puisque c’est des shampoings qui ne décapent pas votre couleur. Évité les shampoings style Head and Shoulders qui sont réputer pour décaper la couleur et les shampoings au extrait d’agrume qui ne sont pas très bon pour les cuirs chevelue sensible. Optionnel mais moi je crois qu’ils font une différence, acheté des produits de marques professionnel puisque généralement ils sont plus doux sur vos cheveux.

• Acheter des masques pour les cheveux, généralement lorsqu’on se teint les cheveux nous mettons des produits qui ne sont pas le plus des naturels lorsque nous fessons un masque sur les cheveux ça leur donne plus d’éclat et les aides à rester en santé donc d’éviter l’effet de paille pour vos cheveux.Bien entendu c’est aussi recommandé pour les cheveux naturel.

• Utiliser des produits avec de huile d’argan ou de l’huile de marrakech, c’est optionnel mais moi j’aimais bien la douceur qui donnais à mes cheveux, ça les protèges aussi pour rester en santé. C’est aussi bon pour les cheveux non coloré.

• Essayer de mettre le moins de chaleur dans vos cheveux comme le sèche-cheveux ou le fer plat puisque ça ternie la couleur d’utiliser ses équipements. Si vous avez l’intention de vous servir d’un fer pour vous faire des boucles ou de vous aplatir les cheveux. Laisser sécher vos cheveux à l’air comme ça il va y avoir moins de chaleur et puis vous pouvez aussi – et je vous le recommande – d’utiliser des produits pour protéger vos cheveux contre la chaleur.

• Je vous recommande fortement si vous avez des couleurs vives comme moi par exemple d’acheter des revitalisants de couleur. Il en existe plusieurs couleur j’avais acheté le mien chez pharmaprix. Vous pouvez mélanger le produit avec du revitalisant pour que ça vous dure plus longtemps. Dans mon cas ça m’a duré 1 an. Sinon vous pouvez toujours acheter de la teinture par exemple manic panic que vous pouvez mettre dans des revitalisants pour faire votre propre revitalisant coloré. Ça aide beaucoup à garder votre couleur aussi vive que vous le désirer, laisser reposer quelques minutes avant de rincer pour laisser agir la couleur.

Kromask_Violet_5123703c5b134 manic-panic

• Pour terminer, lorsque vous voulez des couleurs vive faite confiance à une professionnel, vos cheveux vous remercieront. Chez ma coiffeuse se sont des couleurs qui sont sans peroxyde se qui aide beaucoup à ne pas endommager mes cheveux, lorsque vous faites ce genre de couleur chez vous ce ne sont pas les mêmes produits et souvent vous risquer d’être déçu.

Comme je l’ai dit je ne suis pas une professionnel de la coiffure seulement une fille qui a de l’expérience avec se genre de produit. Ce sont mes avis personnel. J’espère néanmoins vous avoir aidé à garder votre couleur des semaines durant.

Publicités

Le chiwawa de la fraude.

Depuis déjà longtemps, ma fille me demande de la compagnie. Au début c’était un petit frère ou une petite soeur et, voyant que maman n’était pas en mesure de lui fournir, elle à changer pour les animaux domestiques. Elle a eu un poisson, « Achetez un betta m’dame » qu’il m’a dit, « Ca va vivre plus lontemps qu’un pouesson rouge! » qu’il m’a dit. Alors Bernard n’aura pas fait long feu, il c’est éteint après moins de 48h dans la famille. Depuis, elle a essayé de me faire acheter un chat, un lapin, un cochon d’inde, et j’en passe.

Cette année, étant maintenant dans un bas de duplex avec une cours et aillant uniquement 1 emploi au lieu de 32, j’ai décidé de céder a la tentation et de commencer lentement à regarder pour adopter un chien. Malgré le fait que tout le monde semble mourir d’angoisse a l’idée que quelqu’un achete un animal domestique pour noël à des enfants, pour moi ça à sonner comme le moment idéal. Pourquoi? Parce que j’ai conger. Je ne voulais pas adopter un annimal pour ensuite partir travailler pendant 8h sans avoir eu le temps qu’il s’habitut à l’endroit, à nous, et en aillant peur de retrouver mon appart en miettes. Je suis donc aller sur plusieurs site webs et j’ai fini mes recherches sur Kijiji. Je ne suis pas une fan des petits chiens mais, voyant ce beau petit chiwawa a donner rapidement [Puisque les propriétaires n’ont pas le temps de s’en occuper et etc.] j’ai cédé a la tentation et je leurs ai envoyé un message. Dans ce message, je leurs explique que je trouvais ma fille maintenant assez grande, qu’elle était deja habitué aux chiens mais surtout, je leurs explique que je n’ai pas de moyens de transport autre que ma carte Opus. Ils me répondent très rapidement et m’expliquent qu’il n’y à pas de problèmes et qu’ils feront livrer le chiens chez moi. Wait a minute… Livrer? Sur l’annonce, « google maps » indiquent qu’ils vivent à moins de 10 minutes en voiture de chez moi mais, à force de lire les messages, je compris que c’était plutôt une adresse au hazard qu’ils avaient choisit.

« Mon mari et moi nous allons nous charger des frais de livraisons qui seront de 650$ si vous acceptez de payer 80$ pour son collier qui est obligatoire pour entrer au pays. » Attendez la, mais il est ou ce chiens? Et pourquoi vous le donnez si c’est pour payer 650$ pour le livrer? « Il est dans notre pays natale, au États-Unis et, nous le donnons au Canada parce que nous savons à quel point les canadiens aiment les petits chiens. » Euh…. What? Puis, ils se mirent a insisté pour avoir mon adresse et pour que j’effectue le payement la journée même. On s’entend que j’ai rapidement finit par leurs dire d’aller ce faire voir! Je leurs ai demandé le nom de la compagnie de transport, ils m’ont envoyés un nom qui n’existe même pas et ils osent me demander mon numéro de carte de crédit, franchement. Je trouve ça vraiment enrageant et j’espere de tout coeur qu’ils n’ont pas reussit a avoir personne avec cet arnaque.

J’ai donc décidée de cesser mes recherches sur internet, cet expérience m’a trop mit le feu au derrière!

La Grande Guignolée des médias.

J’ai une très grande imagination qui dois venir de mon passé. Je peux vous dire que les cabanes dans le salon où les divans n’avaient plus leur coussin à leur place et que les enfants se cachais dans leur phare à fais partie de ma jeunesse très longtemps. Je suis du genre à me faire des illutions et des scénarios assez quotidiennement, d’ailleurs ça engendre beaucoup de déceptions et trop souvent.

J’avais décidé cette année de faire ma part pour la société même si malheureusement je n’ai pas beaucoup de moyen, je voulais quand même participer. Donc j’ai cherchée partout où je pouvais trouver des choses à donner. Des vieilles couches – pas si vieilles que ça – qui ne font plus à mon fils. Des échantillons de lait maternisé, parce que j’ai décidée d’allaiter. Des cannes que je trouvais plus important de donner que de garder…

Donc on est partis avec notre sac d’épicerie remplie, avec le p’tit dans son siège d’auto tout emmitouflé parce qu’on avait pris la décision d’y aller à métro puisque la dernière fois qu’on avait conduit là-bas on était revenu avec une contravention.

On s’est rendu au métro de montmorency où nous avons fait la chasse au stationnement parce que bien entendu toutes les places étaient prises et heureusement avec mes yeux de lynx, nous avons suivi une pauvre dame qui n’avait rien demandée et qui s’était fait « spottée » par d’autre automobiliste qui se sont vite rendu compte qu’on était là les premiers.

Avec notre joie nous avons descendu jusqu’au métro, par chance comme cette station est neuve on avait des ascenseurs à notre disposition pour la poussette. Je tiens quand même à préciser que le trajet à quand même été ardue lorsqu’on s’est trouvé dans des stations moins bien rénové. Nous avons dû prendre les escaliers avec la poussette à bout de bras. Lorsqu’on a eu les bras morts on a pris les escaliers roulants ou nous avons bloqué la circulation mais nous avons quand même laissé passer les gens entre les escaliers pour ne pas trop s’attirer les regards méchants.

Lorsqu’on est finalement sorti du métro on s’est diriger vers le réseau des sports ou nous avions décidés de porter notre sac d’épicerie. On s’est rendu la d’un pas précipités puisqu’on avait hâte de faire notre bonne action. Lorsqu’on a vu le drapeau qui indiquait la fin de notre aventure, nous étions heureux d’être là mais à deux pas de la destination notre sourire s’est légèrement effacer. Il y avait personne de connu, peut-être une personne qui ne nous a même pas parlé puisque l’édifice est à plusieurs stations. C’est une dame qui m’est complètement inconnu qui nous a pris notre sac d’épicerie sans même nous attarder plus d’intérêts qu’il ne le faut.

Un peu déçu mais satisfait d’avoir fait un bon geste nous avons été au studio de TVA pour aller voir si là-bas il y aurait des gens qu’on aurait vu leur visage quelques part. On s’est rendu là-bas de peine et de misère puisqu’avec une poussette ce n’est pas vraiment évident. Malheureusement là-bas non plus nous avons vu personne toute les personnes qui travaillait à ramasser des sous était des bénévoles qui semblait plus parler avec d’autre bénévoles que de ramasser des sous. Nous avons vidé nos poches pour leur donné de la monnaie et nous sommes retournés à RDS pour voir si quelqu’un était descendu entre temps. Je vous laisse deviner la suite. Seulement un homme, je ne sais pas s’il travaillait pour TV5 ou Météomédia ou simplement un bénévole qui nous a fait la discussion quelques minutes nous disant que les gens avait été généreux en argent mais très peu avec les aliments qu’on pouvait leur donné. Ce fut agréable à ce moment-là d’être important pour lui une fraction de seconde. Alors on est reparti avec le sourire.

J’ai quand même été déçu je ne comprends pas pourquoi il appelle ça la guignolée des médias s’ils ne sont même pas présent le trois-quarts de la journée je me sens un peu stupide d’avoir cru que se serai des gens que je vois à la télé ramassé le peu que je pouvais donner. J’ai l’impression d’avoir été naïve. Je suis quand même fière d’avoir donnée c’est ce qui compte au fond.

Arrêtons les jugements !

J’essaie par tous les moyens de faire des économies puisque depuis que je suis une maman à la maison – pour la prochaine année – je dois quand même surveiller mon budget. C’est quand même une bonne excuse vous me direz mais pour être honnête avec vous je déteste dépenser beaucoup d’argent dans les épiceries disons que comme je n’ai pas beaucoup d’argent la voir s’envolé comme ça me fait légèrement grincer des dents.

Donc je suis allée faire une épicerie au super marché Walmart qui vient tout juste d’ouvrir dans mon centre commercial préféré et à deux pas de chez moi. Parfois je me donne comme mission de payer l’épicerie la moins cher – toujours à moi et dans ma tête – ça peut paraître bizarre mais on dirait que ça me désennuie. Pareil comme chaque épicerie il y a des marques maisons et celle du magasin grande surface se nomme Great Value. Assez drôle de constaté que ça n’a pas été traduit même si on se trouve au Québec et chaque raison est valable pour chialer mais je m’écarte du sujet.

Je tiens à préciser que je ne suis pas vraiment difficile entre les marques maisons et les marques puisque pour moi c’est pas mal la même chose et parfois je me demande même s’ils n’ont simplement pas mis l’étiquette (marques maisons) sur les produits qu’on connaît tous.

Au Walmart les produits Great Value sont généralement en bas de 3$ bien sûr ça dépend toujours du produit parce que chaque produits à sa valeur bien entendu. De mon côté lorsque je fais une épicerie c’est pour la semaine à venir donc habituellement j’y vais à toute les semaines. J’achète donc, viande, légume/fruit, plat d’accompagnement et mes démons (dessert). Je peux vous dire pour une épicerie de 76$ environ j’en ai eu pour mon compte. En plus ce qui est vraiment favorable pour le consommateur monsieur et madame tout le monde c’est que parfois on retrouve plus de gramme dans les boites. Comme par exemple mes céréales « Tourbillons de fruit » communément appelé froot loops ont 580 g au lieu de 345 g pour environ 3$ la boite. Il y a des barres tendres Great Value qui ont 6 barres tendres pour 1,27 $ chaque boite. Il a des grosses briques de fromage à environ 5$. Sachant que Walmart fait toujours des promotions comme la première vente du super marché beaucoup d’article était à 1$ 2$ ou 3$ ça ne serait pas étonnant qu’il fasse d’autre promotion de ce genre.

La seule chose de Great Value que je n’ai pas aimée à date c’est les cups de fruit style Dole qui goûtait l’eau mélanger avec du sucre mais les fruits était très bon. En tout cas cette épiceries j’ai achetée, trois sortes de barre tendre, des céréales, du fromage, de la margarine, du jus canneberge & framboise, des jus de lunch, des biscuits brisures de chocolat et d’autre trucs que je n’ai pas encore essayée. Si jamais ça vous intéresse je pourrais vous donnez des nouvelles des produits à acheter ou non. Sur ce, bonne épicerie.

Jumping jacks.

Avoir un enfant, ce n’est pas un passe temps. C’est pas toujours rose, ni gris. C’est plutôt comme un arc-en-ciel, a la journée longue. Tu peux pas t’attendre a « up » sans qu’il y ait jamais de « down », comme des jumping jacks. Si t’avais toujours les bras dans les airs, on s’entend que ca ne serait pas normal ET, pas très productif.

Tout commence par un test de grossesse [J’en ai déduit que tu savais déjà l’histoire du papa et de la maman qui s’aiment beaucoup avec des abeilles, des choux et des cigognes.] et la, tu deviens comme un demi-dieu. C’est TOI qui va faire en sorte que l’enfant se développe bien parce que c’est TON enfant. T’es la depuis le début, t’es le premier visage qu’il à vue [Apres le medecin et les 32 infirmieres trop joyeuses.] tu es TOUT pour lui. T’es habitué a lui, il est habitué a toi, ta facon de vivre, tes règles de conduite, ce qui passe et ce qui ne passe pas. Oui il s’essaye quand même mais, il le sait puisque c’est pareil depuis toujours. Tu le sais peut-être pas mais, c’est facile. C’est facile parce que c’est logique, c’est humain. Tout comme toi, ton enfant à besoin de dormir, de manger, de se divertir, de se brosser les dents et de se laver les cheveux [etc on s’entend] . Mais c’est pas compliqué parce que vous vous êtes établi une routine, un style de vie. Tu t’es préparée pour, tu as eu neuf mois avant d’accueillir ton bébé tout neuf.

Et la, je t’arrive avec un enfant de 7 ans et, je te le donne. Je te le donne parce qu’elle à besoin de toi, elle a besoin d’une « maman ». De quelqu’un qui veille a ce qu’elle se développe bien, et qu’elle à besoin de dormir, de manger, de se divertir, de se brosser les dents et de se laver les cheveux [etc on s’entend]. Et la tu me dis que c’est facile parce que c’est logique, c’est humain mais, non. Ce n’est pas aussi simple. Parce que tu n’es PAS le premier visage qu’elle à vue. Tu n’es PAS habitué a elle comme elle n’est PAS habitué a toi, ta facon de vivre, tes règles de conduite, ce qui passe et ce qui ne passe pas. Oui elle s’essaye mais, elle ne le sait pas puisque c’est pas pareil depuis toujours.

Tu trouves ça dur mais, tu le dis pas. Tu le dis pas parce que tu veux pas passer pour une ingrate. Alors à la place, tu lui donne ce qu’elle veut, tout ce qu’elle veut, pour être bien sure qu’elle t’aime. Tu perds patience, t’en à ton casque parce que tu n’as plus les moyens de lui donner ce qu’elle veut, que tu as peur qu’elle ne t’aime plus. Alors tu la fais garder, et garder, et garder encore. Et quand t’es la, t’es pas vraiment la, t’es ailleur entrain de penser à ce que tu vas faire quand elle ne sera pas la.

Et puis un jour, ta claque en pleine face arrive. Tu réalisé que finalement, t’as tellement tout fait pour ne pas redescendre tes bras que tu n’as pas profité d’une seule minute ou ils etaient en haut. Et c’est lorsque cette claque arrive que tu mets enfin tes *culottes*. Que tu lâche prise a vouloir qu’elle t’aime pour faire tout en ton pouvoir pour qu’elle se développe bien et qu’elle ait tout ce dont elle a besoin, dont principalement ton attention et ton amour.

Malheureusement, j’attend toujours cette claque et en attendant, je vais continuer de la garder pour toi, et à m’assurer qu’elle est tout ce dont elle à besoin.

Un petit deux.

Ce sans abris la, qui me fait souvent la conversation sans rien me demander à coter de ma job, et bien aujourd’hui, il n’avait pas vraiment le sourir facile. En faisant la fil au Tim Hortons, je l’ai regardé rapidement au travers de la vitre, et j’ai constater que ses souliers n’avaient pas vraiment de semelles, c’était plutôt un amalgame de trou. J’ai pensé aux bottes chaudes que j’avais dans les pieds, et aux peu de temps que je passais dehors comparativement a lui. Je n’ai pas l’habitude de me laisser attendrir facilement puisque j’ai plutôt l’habitude de me faire harceler pour de la monaie mais lui, on dirait que de voir son air attrister, inhabituel, ne m’a pas laisser froide. J’avais juste un 2 sur moi puisque je ne suis sortie du bureau que pour prendre un café. Je zieutas rapidement le menu puis, ressortie lui porter le feuilleter et le moyen café que je m’etais acheté avec du lait et des sucres a part. Je m’approcha de lui et lui et lui tendit le tout discretement. Il se leva et me serra la mains à deux mains. « Mais je vous n’avais rien demandé madame, juste vos sourirs tout les matins fonds mon bonheur » qu’il m’a dit. « Merci, merci beaucoup! » qu’il ajoutant en prenant sa première gorgée de café. Lorsque je me suis tournée, j’ai constatée a ma grande surprise, quelques téléphones intelligent braqués sur moi. J’ai souris, puis je me suis dépêché de rentrer au bureau.

Résultat, je n’ai peut-etre pas eu mon café, mais le feeling que j’ai actuellement est mille fois mieux qu’une dose de caféine.

Vomir, pleurer et ce Dexterizer.

Depuis quelques temps, je suis devenue une intense « produzeuze », comme dirait ma fille. Je crée toute sorte de choses telles que des robes (en particulier de Noël) pour enfant. Instagram est donc devenu mon meilleur ami afin de publier le tout quand j’aurai terminé, ou plutôt quand je serai satisfaite de mon travail. Je me suis donc mise a suivre une tonne de comptes, en particulier des mamans bien sûre et aussi d’autres petites créatrices en tout genre. Ce matin, pendant ma petite tournée de recherche de nouveaux abonnements je suis tombée sur un compte que je croyais anodin sur le coup. Une photo profil de jeune fille en camisole avec un username étrange mais, normal. Comme « JHC2345 » pour ne pas dire le vrai. À ce moment, j’ai cliqué afin d’en voir le contenu et décider si j’allais m’abonner ou non. C’est alors que j’ai eu le souffle coupé de plein fouet.

Je venais d’atterrir sur un compte pédophile… Ou plutôt de pornographie juvénile.

Je me dépêcha le plus rapidement possible de fermer le tout afin de ne pas voir d’avantage mais, le peu que j’ai vu  en est assez pour me mettre en état de choc. Je ne tiens pas à décrire le tout, j’ai encore envie de vomir, de pleurer et, de me transformer en Dexter à la fois. Une des photos que j’ai TRÈS rapidement apercu me reste par contre en tête plus que les 2-3 autres puisque la jeune fille ressemblait à la mienne… Et je tiens a re-préciser que ma fille a 5 ans. J’en « shake » encore. Je sais pas ce qu’il y a de pire; le contenu du compte OU les plus de 1 400 followers que ce compte possède.

Bref, j’ai décidé de le signaler. Je suis aller sur le site même de la Surêté du Quebec et bien sur, le liens du formulaire de signalement ne fonctionnait pas. J’étais encore sur l’adrénaline et je ne savais pas trop quoi faire alors j’ai appelé directement le 9-1-1 à l’aide de mon cellulaire cachée dans un coin tranquille au bureau. J’avais un peu l’impression de jouer « l’épaisse » en appelant les services d’urgence et j’avais peur de me faire dire que je bloquais ce service pour rien. Finalement la personne au bout du fil a été TRÈS compréhensive.  Elle m’a expliqué que ce que j’avais fait était la bonne chose. Malheureusement, celle-ci ne pouvait rien pour moi, elle m’a demandée de faire imprimer le site et de me présenter au poste de police le plus près de mon travail immédiatement. Je ne voulais pas retourner sur ce compte, et encore moins imprimer ses images que j’avais déjà d’imprégnées dans la tête. D’ailleurs, je ne suis pas sur que mon patron aurait apprécié. J’ai donc expliqué la situation à la dame qui m’a dit alors de me rendre la bas avec mon téléphone cellulaire. Je marcha donc 7 coins de rues (parce que oui, heureusement le poste n’est pas trop loin) pour finalement me rendre au poste. Une fois là-bas, je me suis sentie comme une extra-terrestre. Les trois policiers étaient accotés un peu plus loin et ne pouvaient pas vraiment me répondre. « Ouin bah c’est pas moi qui s’occupe de ça. Tu l’sais tu toi qui s’en occupe [en regardant l’autre à côté]? C’est tu dans notre champs de compétence anyway? » Bref, je retourna au bureau avec un petit papier avec un numéro de téléphone dessus du service de violence et d’abus sexuel ou quelque chose du genre ET une information du genre « Ouin mais m’dame, c’est possible que vous ayez à vous rendre à la place Versailles pour faire votre signalement ». Rendue au bureau, j’alla prendre d’assaut la salle de meeting et je telephona a ce numéro. La dame au bout du fil n’avait pas trop trop l’air de savoir quoi faire. Elle m’a dit « Oui mais est-ce que c’est a Montréal? » MAIS JE LE SAIS PAS C’EST UN SITE WEB MONDIAL! « Je ne sais pas quoi vous dire… Attendez je vais vous transférer ». Elle me transfère donc a la boite vocal du « Lieutenant chef je sais pas quoi » qui s’occupe des enquêtes sur tout ce qui regroupe la pédophilie et l’exploitation sexuel des enfants.

Bref, j’attend avec impatience son appel pour pouvoir FINALEMENT faire mon signalement.

Je suis sous le choc, j’en reviens pas qu’il soit si compliqué de signaler un foutu site du genre. Est-ce moi qui s’y prend de la mauvaise façon? Si oui, DITES-MOI COMMENT! Et je suis sérieuse la! Si non, je vais me créer un post de « signaleuse » moi-même criss [désolée mais a ce moment, ce mot est TRES approprié].

P.s.: Je viens de signaler sur www.cyberaide.ca mais malheuresement Instagram a deja supprimer le compte, j’espere qu’il y aura des sanctions plus que simplement supprimer le compte et qu’ansi cet personne puisse revenir a sa guise et continuer.

Trop jeune pour écrire une bio, et pourtant déjà hasbeen.